Terry Watanabe, le joueur ayant perdu le plus dans les casinos de Las Vegas

Image: Las Vegas Sun

Beaucoup de joueurs parviennent à gagner gros à Las Vegas. Ce ne sont pas les jackpots progressifs fréquemment remportés qui nous prouveront le contraire.

En revanche, il convient quand même de reconnaître que d’autres personnes perdent aussi des sommes importantes. De nombreux films traitent de casino notamment des films sur le blackjack que ce soit dans Rain Man,The Gambler ou encore Las Vegas 21 pour ne citer qu’eux.

C’est ce qui est arrivé à un certain Terry Watanabe qui a perdu gros dans les casinos de Las Vegas.

Au cours de l’année 2007, ce riche homme d’affaires originaire d’Omaha dans le Nebraska a perdu plus de 200 millions de dollars principalement au Caesars Palace et au Rio, ce qui en fait l’un des plus gros perdants à Las Vegas.

Cet exploit dont il se serait bien passé va prochainement être immortalisé dans un film.

Un projet porté par Foundation Media Partners

La société de production Foundation Media Partners semble tout particulièrement intéressée par le triste parcours de Terry Watanabe qui est passé de la richesse à la misère, à cause de ses sessions de jeu infructueuses à Las Vegas. En effet, après avoir obtenu les droits exclusifs sur son histoire, il souhaite développer un documentaire et/ou un livre mais aussi et surtout un long métrage de fiction sur ce flambeur devenu légendaire.

Cela fait maintenant plusieurs années que Patrick Hughes, le fondateur et PDG de Foundation Media Partners est obsédé par l’exploit de Terry Watanabe. Il cherche maintenant un cinéaste capable de représenter en image le monde claustrophobique et surréaliste dans lequel il s’est piégé. Sa fortune et son cœur d’or l’ont poussé dans une spirale d’autodestruction aussi tragique que fascinante.

Un homme d’affaires qui s’ennuyait après avoir vendu sa société

Terry Watanabe est devenu riche en transformant la petite entreprise de son père, Oriental Trading Co, en une société qui réalise un chiffre d’affaires de 300 millions de dollars par an. Au cours de l’année 2000, il décide de se retirer en vendant l’intégralité de sa participation à Brentwood Associates. Dès lors, il pesait des millions de dollars, ce qui lui a permis de se concentrer à la philanthropie en faisant par exemple des dons importants à la recherche sur le sida.

Seulement voilà : comme il ne travaillait plus, Terry Watanabe a commencé à s’ennuyer. Pour se distraire, il se rendait de temps en temps au Harrah’s Council Bluffs, dans l’Etat de l’Iowa. Puis, il a eu l’idée d’aller à Las Vegas. C’est dans cette ville qu’il a peu à peu contracté une dépendance. Il a notamment joué au Wynn avant de se faire bannir des lieux en raison de sa dépendance et de son alcoolisme.

Il s’est alors retourné vers le Caesars Palace et le Rio qui se sont montrés plus accommodants. L’opérateur Caesars Entertainment qui s’occupait de ses 2 établissements a même créé le rang spécial Chairman pour lui dans son programme de fidélité qui s’arrêtait jusqu’ici à Seven Star.

Au plus fort de ses pertes, Terry Watanabe pouvait jouer pendant 24h d’affilé en flambant jusqu’à 5 millions de dollars par session de jeu. Il misait parfois sur 3 mains en même temps 50 000$ chacune au blackjack. Il aurait contribué à lui tout seul à environ 5,6% des revenus bruts des jeux du groupe Caesars Entertainment en 2007.

jouer